Matinée-Rencontre : A BOUT DE BRAS

16 mars 2017
AVEC CÉLINE BOUCHAT, ANTHROPOLOGUE, FORMATRICE
ET CHERCHEUSE AU FRAJE ACCOMPAGNÉE DE DIFFÉRENTS
TÉMOINS DE PROJETS EXPÉRIMENTAUX
9h à 11h30

En 2014, à travers une recherche intitulée « La journée d’un enfant en
classe d’accueil », le FRAJE s’était intéressé aux conditions d’accueil des
enfants de deux ans et demi à l’école, en Région de Bruxelles-Capitale.
Nous avions tenté de saisir les effets de la croissance démographique
sur la qualité de cet accueil, sans pour autant imputer d’emblée tous les
problèmes relevés à ce contexte.
Trois chercheuses avaient ainsi investigué le temps et l’espace de
l’accueil ainsi que la communication entre les professionnels impliqués.
A la lumière des connaissances sur le développement de l’enfant, elles
avaient montré à quel point l’univers scolaire actuel n’est pas adapté
aux petits de deux ans et demi. En particulier, le manque de continuité
inhérent aux dispositifs d’accueil avait été pointé du doigt : qu’elle soit
temporelle, relationnelle ou spatiale, la continuité est une condition
primordiale pour garantir le bien-être de jeunes enfants.
Notre matinée-rencontre revient sur ces questions mais vise à les
aborder sous un angle expérimental et constructif : des professionnels
du monde scolaire, qui se sont penchés sur ces questions et ont opéré
divers aménagements au sein de leurs établissements en vue d’améliorer
l’accueil des tout-petits, viendront relater leurs expériences et partager
leurs questionnements.
Après un rapide exposé du cadre théorique et des données de la
recherche de 2014, nous laisserons la parole à ces équipes, engagées
dans un processus de changement sur le terrain. Puis nous discuterons,
ensemble, de ces expériences singulières et de cette question de l’accueil
des jeunes enfants à l’école.


MUNDO B : RUE D’EDIMBOURG, 26 – 1050 BRUXELLES
PAF : 7€ / 4€ (ÉTUDIANTS, CHERCHEURS D’EMPLOI ET + 65 ANS)
LE JEUDI 16 MARS 2017 – 9h à 11h30