Journée d’étude : « Ces ratés qui organisent le développement de l’enfant »

15 octobre 2020
9h - Introduction
9h15 - Eduquer sans risque ? 
10h15 - Maladies, bosses et bobos 
11h15 - pause café
11h45 - Les disputes : des ratés de la relation ? 
12h45 - Buffet sandwiches
14h45 - La fresque aux fleurs 
15h05 - Peurs, colères, joies et chagrins : le théâtre révélateur d’un langage pour les émotions 
16h05 - Conclusions par Stéphane Aujean

Lieu : Maison des cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek : chaussée de Merchtem, 67 – 1080 Bruxelles.
PAF : 30€ / 5€ (étudiants, chercheurs d’emploi et +65 ans)

fraje_session44_a6_01.indd
« Ces ratés qui organisent le développement de l’enfant »

Faire, défaire, rater, recommencer, reculer, contourner, tomber, se faire mal, tâtonner, aimer, persévérer, vaincre, écouter, être écouté, (re)prendre confiance, désirer … La vie est jalonnée de petits et grands ratés qui parfois freinent la pulsion de vie ou obligent à prendre d’autres chemins pour avancer. Il est convenu de considérer les « bobos » de la vie comme des occasions de s’élever, de grandir. Pour autant, ce n’est pas toujours chose si facile et la capacité de résilience d’un enfant peut très fort varier selon une multitude de facteurs ; l’être humain est un être épigénétique, relationnel et culturel. C’est par ce prisme que nous vous convions à revisiter quelques « ratés » et de voir ensemble comment ils peuvent organiser le développement de l’enfant.

9h Introduction

9h15 « Eduquer sans risque ? » : Joëlle Mottint, psycho-sociologue. Peut-on éduquer sans risques ? Qu’est ce que le risque ? De quoi doit-on protéger les enfants ? Quand on est parent et quand on est professionnel de l’accueil. Quel espace d’expérimentation et d’exploitation laisse-t-on aux enfants pour jouer et se construire ?

10h15 « Maladies, bosses et bobos » : Dr Isabelle Deligne, pédiatre en PMI et à ATD Quart-Monde Montrer les traces de ses bobos, parler de sa maladie, jouer au docteur… sont des moments importants pour le jeune enfant. La plupart des parents auraient envie de préserver leur enfant de la souffrance physique/ psychique et pourtant elle est inhérente à la vie. Dans quelles conditions ces « bobos » sont-ils organisateurs plutôt que destructeur ? Comment échanger entre parents et professionnels de l’accueil de l’enfant à propos de la santé de ce dernier ? Comment accueillir les maladies, les bosses et les bobos des tout-petits et des plus grands ? Et quand les bosses et les bobos ne sont pas des accidents de parcours mais qu’ils sont faits par les adultes (parents, professionnels) censés prendre soin de l’enfant… qu’est-ce que cela a pour conséquence dans l’organisation du développement de ce dernier?

11h15 pause café

11h45 «  Les disputes : des ratés de la relation ? » : Vanessa Greindl, psychologue, psychanalyste et psychothérapeute d’enfants et d’adultes. Cofondatrice de l’Espace analytique de Belgique. Les disputes et les réconciliations sont au cœur des préoccupations des enfants. Que ce soit entre pairs (« T’es plus ma copine », « tu es ma meilleure amie ») ou lorsqu’ils sont témoins ou victimes des disputes parentales. En quoi ces conflits organisent-ils leurs relations sociales et leur personnalité ? Pourquoi peuvent-ils aussi être destructeurs ? Dans les jeux de groupe ou avec les jeux de société, l’enfant occupe parois la place du perdant, de l’exclu. Cela est-il vraiment constructif pour lui ? Que retiendra-t-il de cette expérience ?

12h45 Buffet sandwiches

13h45 « Quand l’échec scolaire freine au lieu de faire grandir » : Marie-Jeanne Pétiniot, psychopédagogue, psychologue clinicienne et directrice de l’Espace Pygmalion. Comment traverser les petits et les gros échecs scolaires ? Qu’est-ce qui met en échec ? Qu’est ce qu’échouer ? Et quand les troubles de l’apprentissage s’en mêlent, comment l’enfant peut-il se construire, être résilient ? Qu’est-ce qui fait que l’enfant en sort grandi ou, au contraire, démoli ?

14h45: « La fresque aux fleurs » : Pol Lahaye, poète plasticien.

15h05: « Peurs, colères, joies et chagrins : le théâtre révélateur d’un langage pour les émotions » : Carlos Laredo Moreno, metteur en scène et chercheur dans le domaine de la petite enfance. Ce n’est pas parce qu’on est un petit enfant qu’on vit toujours des petites émotions. Comment le théâtre peut-il être un espace qui donne forme et contient les émotions du jeune enfant ? Quelle impression le théâtre peut-il donner sur la relation que le parent ou le professionnel de l’accueil aura avec l’enfant ? Par quel langage ?

16h05 Conclusions par Stéphane Aujean, Attaché principal, Observatoire de l’enfant de la Cocof.

 

RÉSERVATION INDISPENSABLE

Téléchargez, imprimez et complétez le bulletin d’inscription à nous envoyer par la poste, par fax : 02/800.86.21 ou scanné par mail à l’adresse info(at)fraje.be :

>> Formulaire Inscription