Jouer dehors, un chemin bénéfique pour l’enfant plus agité

Un entretien avec Marie Masson (05:13),licenciée en psychologie, formatrice au Fraje.

Bouger caractérise le monde de l’enfance. Pour grandir, se concentrer, l’enfant mobilise sa motricité. L’agitation de l’enfant est toujours à considérer comme un signal qui appelle a minima à faire une pause, à s’aérer, à jouer pour tout enfant et particulièrement pour l’enfant plus agité ou hyperactif. Or, un environnement trop contraignant qui empêche l’enfant de bouger, les écrans, la course de la vie, la pression aux apprentissages, la surstimulation sont autant de facteurs présents dans le quotidien de l’enfant. Revivifier le dehors, le jeu, la sieste sont autant de pistes pour organiser des conditions d’éducation bénéfiques à tout enfant.